Mon compte Identifiez-vous
Mon panier Panier vide
 

Bien-être articulaire

Retour au sommaire

Bien-être articulaire : protégez vos articulations 

Une fois passée la cinquantaine, parfois plus tôt ou plus tard, en tout cas lorsque les gênes s’installent ou récidivent, se préoccuper de ses articulations devient essentiel. Il est vrai qu’à cet âge, il importe de préserver son capital osseux le plus possible, afin de rester en forme et conserver sa mobilité jusqu’à la fin de sa vie. 

Mais n’est-ce pas déjà trop tard ? En effet, jeunes ou âgées, nos articulations sont mises à rude épreuve à tout moment de notre vie et nous devons agir au plus tôt pour les protéger de l’usure accélérée.

Qui doit surveiller ses articulations ?

 

Les adolescents en pleine croissance :

Les adolescents ont souvent des gênes articulaires  lorsqu’ils grandissent. Localisées au genou ou à la rotule, celles-ci sont normales en fin de croissance et sont dues à des poussées hormonales. Ne pas hésiter à consulter un médecin si ces gênes persistent ou touchent d’autres articulations .
 

Les "boulimiques" du sport :

Fréquemment sollicité surtout au niveau des genoux, le cartilage fragilisé augmente le risque d’accident. Les sports à risque sont le footing, le football, le tennis , le volley-ball . Dans ces sports où le corps est soumis à des secousses, des accélérations brutales et des mouvements violents, leur pratique demande à être précédée d’un échauffement sérieux et suivie d’étirements. Les blessures peuvent survenir en cas de pratique intensive d’un sport où sont toujours sollicités les mêmes articulations ou au contraire lors d’un changement d’activité qui présente des contraintes nouvelles mal supportées par le corps.
Investir dans une paire de chaussures adaptée avec un amorti suffisant est essentiel. De plus le choix du terrrain (le plus souple possible ; terre battue, herbe) est important.
 

Les fans de télé :

Ne rien faire n’est pas bon non plus pour les articulations . En effet, un corps peu musclé n’apporte pas le maintien nécessaire aux os. Cela est vrai aussi pour les personnes qui ont une faiblesse d’une partie du corps (dos, genoux), on leur conseille alors de se muscler pour soutenir au mieux cette défaillance.
Si votre flemme s’accompagne d’une surcharge pondérale importante, vos articulations seront mises à rude épreuve, chaque fois que vous vous déplacez. Même s’il ne s’agit que de quelques kilos, à la longue, vous vous userez.
Evitez au maximum de pratiquer une activité sportive sans entraînement , ni échauffement, pendant les vacances, par exemple ou à la saison de ski. Et lâchez la télécommande !
 

Les femmes fatales :

Talons hauts, chaussures étroites sont certes très féminins et très tendance, si on en croit tous les magazines, mais ce sont les ennemis de votre squelette. Le port régulier de talons aiguilles peut avoir des répercussions néfastes sur les articulations et plus particulièrement sur les chevilles et les genoux, exposés à la torsion. L’idéal disent les médecins, est de se limiter à des chaussures confortables qui ne compriment pas les pieds avec des talons de 3 à 5 cm. Vive le look «mémère», et tant pis pour les fashion-victim !
 
Contre les gênes articulaires, découvrez la gamme  Chondrostéo

Veuillez patienter...

Votre article a bien été ajouté au panier