Mon compte Identifiez-vous
Mon panier Panier vide
 

Lexique des Boosters

Retour au sommaire

 

Le Lexique des Boosters 

La taurine :

elle inhibe fortement le catabolisme musculaire. De plus, elle stimule l'action du calcium intracellulaire lors de l'activité musculaire ce qui se traduit par une augmentation de la force de contraction des fibres. L'endurance, aussi, est accrue par la prise de taurine. La sécrétion et l'action de l'insuline sont optimisées par la taurine. Il convient donc de la prendre lorsque l'on charge ses muscles en créatine.

La citulline :

elle favorise la synthèse d’ATP au sein de la cellule musculaire. Elle augmente ainsi la performance et l'endurance. Après un effort, la citrulline lutte contre l'accumulation d'ammoniac (un déchet toxique généré durant une activité physique intense). Elle aide aussi le corps à se débarrasser de l'acide lactique produit durant la contraction musculaire. Il s'agit donc d'un acide aminé de récupération et de détoxication.

Le HMB :

c’est un métabolite issu de la dégradation de la leucine. On le retrouve en très faibles quantités dans les muscles. Les recherches médicales ont montré que la prise de HMB favorisait l'accumulation de tissu musculaire au détriment du tissu adipeux. En effet, le HMB est capable de freiner le catabolisme musculaire tout en activant l'utilisation énergétique des graisses.

La créatine:

elle n'est pas à 100% un acide aminé mais elle est issue du mélange de trois acides aminés: l'arginine, la glycine et la méthionine. La créatine augmente la force musculaire et l'endurance. Elle induit une prise de masse musculaire rapide et lutte contre les radicaux libres.La phénylalanine :

c’est un régulateur de l'appétit. Sa prise augmente rapidement le niveau de CCK (cholécystokinine), une hormone qui modère l'appétit. La phénylalanine aide aussi au transport des BCAA dans le muscle. Elle est donc indirectement anabolisante. L'aspartame, édulcorant célèbre, ajouté entre autre, dans les protéines pour leur donner un goût agréable est très riche en phénylalanine.

La carnitine :

là non plus, il ne s'agit pas strictement d'un acide aminé, mais la carnitine est synthétisée à partir de deux autres acides aminés: la lysine et la méthionine. La carnitine favorise l'utilisation des graisses par les muscles. La carnitine augmente donc l'endurance et aide à éliminer le tissu adipeux. En tant que vasodilatateur naturel, la carnitine améliore l'oxygénation musculaire. La carnitine module le niveau d'IGF et augmente le nombre des récepteurs à la testostérone dans les muscles.

L'ornithine :

elle stimule la production d'hormone de croissance. Sa prise chez le sportif favorise la prise de masse musculaire et l'augmentation de la force.

L'OKG (Ornithine alpha-cétoglutarate) :

c’est un agrégat d'acides aminés. Sa forme plus assimilable que l'ornithine seule permet d'augmenter plus efficacement les niveaux d'ornithine sanguins. L'OKG est un précurseur de NO et favorise la sécrétion de GH. L'OKG augmente la prise de masse musculaire suite à un programme de musculation suivi.

La théanine :

comme son nom le suggère, il s'agit d'un acide aminé que l'on trouve en abondance dans le thé particulièrement le thé vert. La théanine est un acide aminé aux vertus relaxantes. Elle favorise donc la récupération post-effort et aide à dormir.

La 4-hydroxy-isoleucine:

c’est un acide aminé que l'on trouve en très fortes concentrations dans une plante: le fenugrec. Lorsque l'on mange des glucides, la 4-hydroxy-isoleucine aide le pancréas à produire plus d'insuline. Elle rend ensuite cette insuline beaucoup plus efficace au niveau des muscles. La 4-hydroxy-isoleucine est donc très utile pour la récupération énergétique après un effort, pour aider au transport des acides aminés dans les muscles et pour charger ces derniers en créatine.

Veuillez patienter...

Votre article a bien été ajouté au panier