Mon compte Identifiez-vous
Mon panier Panier vide
 

Fiche Pratique Sports Collectifs

Retour au sommaire

 

SPORT COLLECTIF

 

Rugby, Hockey sur glace, Foot US

Connaissance de Base

L’objectif principal est l’hypertrophie musculaire, c’est-à-dire le développement du volume musculaire.

Cette hypertrophie est obtenue grâce à un apport protéique adapté tant au plan qualitatif que quantitatif.

Stratégie d'Entraînement

Pour favoriser le développement musculaire, la méthode la plus communément utilisée repose sur les RM-10. La résistance généralement appliquée sur ces ateliers de prise de masse est de l’ordre de 75% du maximum réalisable sur un seul mouvement (RM-1).

Vous devez être capable d’effectuer 10 répétitions (et pas 11) d’affilée. Prévoir 6 à 10 séries de 10 répétitions, par groupe musculaire. Exemple, si votre RM-1 est de 80 kg, vous devez être capable de réaliser 10 répétitions à 60 kg de charge (80 x 75% = 60 kg).

Développement de ces paramètres grâce à des entraînements par intervalles courts.

Stratégie Nutritionnelle

SUPPLEMENTATION :

Pour ce type de sport, la supplémentation protéique de 8 à 10 semaines en parallèle du plan de musculation est essentielle. Consommez GAINER MAX (2 rations / jour en complément des repas, 1 ration dans la matinée et avant l’entraînement) ou LEAN GAINER . Si la prise de poids doit être importante, préférez le Gainer Max.

Chez le compétiteur de bon et haut niveau, une supplémentation en PURE CREATINE s’avère intéressante une semaine avant l’événement : cette supplémentation permet une plus grande capacité de travail lors de répétitions d’efforts maximaux de courte durée (sprints, sauts…).

En période d’entraînement intensif, une gélule midi et soir de TAURINE POWER , vous aidera à lutter contre la fatigue.

Si l’entraînement se prolonge au-delà d’une heure, consommez 2 à 3 gorgées d’INERGY® RECUP (2 doses dans 500 ml d’eau) toutes les 15 min.

Trucs & Astuces

1 - Le stretching doit faire partie intégrante de votre entraînement. Ces exercices d’étirement concernent les groupes musculaires sollicités par la pratique.

Une séance d’étirement doit durer au moins 15 à 20 minutes !

2 - L’électrostimulation (en mode récupération) peut également s’avérer utile à la décontraction musculaire post-exercice. Attention, toutefois à ne pas abuser de l’électrostimulation basse fréquence qui peut favoriser le développement des fibres musculaires de type lent (endurantes ou rouges), objectif opposé au développement de la masse musculaire.

 

 

Veuillez patienter...

Votre article a bien été ajouté au panier