Mon compte Identifiez-vous
Mon panier Panier vide
 

Stress oxydatif et protection

Retour au sommaire

 

Se protéger contre le stress oxydatif


Le stress oxydatif est dû à des radicaux libres produits par l'organisme. Cet article a pour but de comment se protéger d'une attaque oxydative afin de ne pas subir une éventuelle baisse de performance.

Radicaux libres, stress oxydatif : définitions

Les radicaux libres sont des molécules qui, sous l’effet de l’oxydation, perdent un électron. Ils possèdent donc en leur extrémité un électron libre (électron non appareillé), ce qui les rend particulièrement instables et réactifs. Les radicaux libres cherchent alors à capter un électron en attaquant d’autres molécules, ce qui contribue à détruire la structure des cellules.

L’organisme à l’état de base produit des radicaux libres en raison de l’oxydation liée à la respiration cellulaire. Heureusement, toutes nos cellules possèdent des systèmes antioxydants (vitamines, coenzyme Q10, Super Oxyde Dismutase (S.O.D), Glutathion peroxydase...) qui vont neutraliser ces radicaux libres avant qu’ils ne deviennent catabolisant.

Mais durant un effort physique la consommation d’oxygène est fortement augmentée, ce qui accentue la prolifération des radicaux libres. Sous l’effet de cette forte oxydation, les boucliers antioxydants naturels se trouvent dépassés et ne peuvent plus assurer une protection optimale de l’organisme : c’est le stress oxydatif.

 

Quelles conséquences ?

Les radicaux libres attaquent les membranes cellulaires, notamment celles qui protègent les fibres musculaires, ce qui entraîne de nombreuses conséquences négatives pour le muscle (courbatures, crampes, douleurs, raideurs...), une mauvaise récupération et donc une baisse de la performance.

Mais au-delà des muscles concernés, les recherches scientifiques montrent qu'un entraînement intense déprime les protections anti-oxydantes dans tout le reste du corps. Le stress oxydatif va alors avoir des répercussions négatives sur l’état physique général, rendant l’organisme plus sensible aux infections.

Dans des situations critiques, les radicaux libres fragilisent et percent la membrane cellulaire détruisant au final le noyau, c’est la lipoperoxydation. Trop souvent répété, ce phénomène accentue le vieillissement des organes et entraîne des problèmes lors de la réplication de l’ADN, pouvant ainsi provoquer des cancers.

En dehors de l’activité physique, d’autres facteurs peuvent augmenter la production de radicaux libres comme la radioactivité, le rayonnement UV, la pollution, le tabac, les médicaments, la vieillesse ou une maladie (foyers infectieux dentaires, ORL, urinaires).

Les dégâts induits par les radicaux libres sont tout à fait gratuits et n'ont aucune contrepartie positive. Il faut donc tout faire pour les éviter.

 

Comment se protéger contre le stress oxydatif ?

Les membranes cellulaires constituées de protéines et de lipides (phospholipides) doivent être hautement efficaces pour résister aux attaques des radicaux libres.

Le sportif, et à fortiori le sportif d’endurance, produira toujours une grande quantité de radicaux libres. Pour se protéger du stress oxydatif, il doit augmenter sa consommation d'antioxydants afin de neutraliser les radicaux libres, ainsi que sa consommation d'omega 3 pour rendre résistante les memebranes phospholipidiques des cellules.

Mais même avec une alimentation riches en fruits et légumes (ce qui est déjà rarement le cas des sportifs), il sera très difficile de compenser la production des radicaux libres.
Afin de se prémunir contre une baisse de performance, il est alors essentiel de prendre des compléments alimentaires antioxydants (vitamines E, A, C, zinc, sélénium...).

En effet, sans prendre ces compléments, les réserves en antioxydants vont être amoindris après chaque entraînement. Cette raréfaction est source de surentraînement, et un grand nombre de blessures est liée à la prolifération des radicaux libres.
C'est pour cela que 9 sportifs de haut niveau sur 10 avouent prendre des compléments en vitamines ou minéraux.

Pour le sportif, il est intéressant de faire des cures lors des périodes à risque (compétition, entraînement intensif, changement de saison) ou lors d’une baisse de forme. Le mieux étant de faire des cures régulieres afin justement de limiter l'apparition de périodes de fatigue.

Une cure peut également être conseillé à des personnes non sportives qui n’ont pas une alimentation assez riche en fruits et légumes, afin de préserver leurs défenses immunitaires et de limiter l'apparition de fatigue durant certaines périodes.

Pour lutter contre les radicaux libres, EAFIT a mis au point un complément alimentaire :

=> EAFIT Optisodyne

EAFIT Optisodyne  est un complément nutritionnel contenant de la S.O.D Gliadinée, un bouclier protecteur qui permet de stimuler la production de la Super Oxyde Dismutase. Elle permet d’agir en amont et pour longtemps, et complète efficacement l’action de super antioxydant.

Les nombreuses études ont démontré que :

1. EAFIT Optisodyne limite la formation de réactions inflammatoires au niveau musculaire. L’absence de courbatures et de dégâts musculaires vous permet de garder l’intensité de votre entraînement sans dommage. Vous vous sentez plus en forme, mieux dans votre corps et vous pouvez davantage vous entraînez et progresser.

2. EAFIT Optisodyne augmente notablement la performance : La S.O.D. Gliadinée d’Optisodyne limite la production d’acide lactique, responsable de la fatigue, ce qui active la récupération entre deux épreuves ou après l’effort.

3. EAFIT Optisodyne améliore l’endurance. Les dernières études en cours de finalisation démontreraient une augmentation du taux d’hématocrite dans le sang. L’augmentation du taux de globules rouges est essentiel pour tous les sports d’endurance, puisque c’est cette concentration que les sportifs cherchent à optimiser par un séjour en altitude.

4. EAFIT Optisodyne est 100% naturel et absolument sans danger ! Efficace dès les 15 premiers jours , Optisodyne est un produit naturel hautement sécurisé.

Veuillez patienter...

Votre article a bien été ajouté au panier