Faut-il réellement prendre de la masse en hiver ?

C’est un fait communément admis : en été on sèche, en hiver on prend de la masse (prise de poids musculaire avec prise de gras).

Mais qu’en est-il réellement ? Doit-on impérativement passer par une prise de masse pour pouvoir progresser ? Pourquoi en hiver ?

Pour savoir si c’est utile, il faut commencer par comprendre comment fonctionne la prise de muscle.

Il ne faut pas seulement des protéines pour construire de la masse musculaire.

Construire du muscle demande ENORMEMENT d’énergie à l’organisme. Cette énergie, tu vas la lui fournir sous forme de calories, elles même tirées de l’alimentation.

C’est pourquoi les régimes des bodybuilders professionnels sont si imposants.

S’ils ne mangeaient que des protéines à tous les repas, leur corps serait incapable de les re-synthétiser sous forme de fibre musculaire.

C’est pourquoi on apporte généralement 1 part de protéines pour 3 à 5 parts de glucides et 1 part de lipides.

 

En effet, ce sont les glucides de l’alimentation qui vont fournir l’énergie pour dégrader,mélanger et reconstituer les protéines alimentaires en protéines musculaires.

 

Mais revenons à notre sujet de base.

 

Là, tu te dis : « Ouais ben moi je veux du muscle sec pas du muscle gras ».

Ben oui mon gars, comme tout le monde, quoi !

Je dois t’avouer qu’en 15 ans de carrière personne ne m’a jamais dit : « je veux prendre que du gras » !

Le premier problème vient du fait que si tu veux construire du muscle, tu dois être performant à la salle. Or, pour être performant, tu as besoin d’énergie.

Cette énergie sera fournie par tes stocks de glycogène (énergie musculaire). Tu as donc besoin de beaucoup de stocks.

Or, 1 g de glycogène fixe en moyenne 3g d’eau. C’est en partie à cause de ça qu’en période de prise de masse ton muscle est « rond » et peu défini. C’est à cause de l’eau retenue par le glycogène.

Mais sans glycogène -> pas de performance -> pas de muscle. Incassable.

 

Le  2ème problème, c’est qu’il est très difficile de donner à ton corps juste ce dont il a besoin comme calories. Il te faudrait connaitre par cœur toutes les tables de calories & macronutriments. De plus, tous les organismes réagissent différemment et n’ont pas les mêmes besoins. Enfin, à moins de pouvoir peser et mesurer TOUT ce que tu manges dans une journée, il est presque impossible d’y arriver.

C’est pourquoi, on se base sur une estimation des besoins et on fait une sorte de « gavage ».

Mais attention, l’idée n’est pas d’avaler tout ce qui passe par là : Mac do, Grec, pizza. Tous ces aliments, riches en calories, n’ont aucun intérêt nutritionnel.

 

Il faudra leur préférer, à calories égales, des bons nutriments :

  • Viandes blanches, rouges et poissons
  • Glucides complexes (riz complet, pâtes complètes, légumes secs …)
  • Bons acides gras : avocats, noix, huile d’olive & de
  • Fibres : légumes, fruits …

 

De plus, l’idée n’est pas de devenir bibendum. L’idée est de lâcher suffisamment la bride pour être sûr de recevoir tous les nutriments et les calories nécessaires et pouvoir se concentrer sur l’entraînement mais sans développer une masse adipeuse si importante que ce sera un calvaire à éliminer au printemps.

Ainsi, on partira pour une personne de 80 kilos en prise de masse, sur :

  • 180 g de protéines / jour
  • 480 g de glucides / jour
  • 80 g de  lipides (70 g insaturés / 10 g saturés) / jour

 

Le tout réparti en 5 à 6 repas dont 1 au minimum après la séance.

Il est bien évident qu’il faudra adapter ces valeurs en fonction de ta morphologie.

Si tu es d’une nature à prendre du gras facilement, diminue les quantités de glucides de 20 % .

Si tu es d’une nature très sèche, augmente les quantités de 20 %.

Pourquoi fait-on cette opération en hiver ? Car les formes sont plus cachées sous les vêtements épais. Et quand viennent les beaux jours, la période de sèche révèlera une belle masse musculaire acquise !

De plus, on a plus faim en hiver qu’en été. C’est donc plus facile et productif.

Tu l’auras compris, parler de prise de masse en hiver et de sèche en été est plus que justifié. C’est la manière la plus rapide et la plus sûre de prendre du muscle.

 

Maintenant, si tu préfères vraiment rester sec à l’année, c’est possible aussi mais … bon courage !

 

Dernières actualités